Magali Raynaud
Ecrivain

L'Héritier
Extraits
   La créature s'approcha doucement en grondant, et Called serra son épée à deux mains, prêt à bondir.  
   Alors, la princesse fit quelque chose qui surprit le jeune homme.  
   Elle ferma les yeux, et se mit à murmurer des paroles elfiques qui résonnèrent dans l'air. 
   - Enelya, qu'est-ce... 
  Le vent se leva presque instantanément. Called et la bête s'immobilisèrent. Des grains argentés et lumineux descendirent alors du ciel, aussi légers que gracieux, et se rejoignirent derrière Enelya, afin de former un épais nuage de poussière.  
   Ils restèrent un long moment en suspension dans l’air, s’accrochant l’un à l’autre pour être de plus en plus compacts et former une silhouette. Called était ébahi, incapable de réagir.  
   Puis, la princesse se releva doucement, avant d’ouvrir subitement ses yeux voilés de gris, ce qui provoqua une immense explosion de lumière dans son dos.
   - Quoi ? Que se passe-t-il ? s’enquit Alatyr. 
   - Ce sont des dalles piégées. Les nains en utilisaient dans le temps. Sur toutes les dalles qui ornent le sol, seulement quelques-unes ne s’effondrent pas. En général, il y a un précipice en dessous, avec des pics acérés.  
   Called se pencha en avant, le bras toujours retenu par Enelya. À travers le trou qui venait de se former, il ne vit qu’une immense gueule noire.  
   - Nous n’avons pas le choix, affirma Alatyr. Il faut y aller.
1
2